Marques de Domecq

ENCASTE MARQUES DE DOMECQ – CASTE VISTAHERMOSA

Dérivé de Parlade

Le Marquis de Domecq, Don Pedro de Domecq Rivero, acquiert en 1951 le troupeau appartenant depuis deux décennies à Salvador Nogueras qui avait fondé son ganado avec du bétail provenant d’une part du Conde  de la Corte et Garcia Pedrajas de l’autre. Dans la foulée, le Marquis y ajoute une cinquantaine de bêtes provenant de son cousin Domecq y Diez, de même origine. 

Depuis 1951, aucun apport de sang extérieur ne fut ajouté, ce qui fit de la ganaderia « mère » du Marquis de Domecq un encaste à part entière avant que les successeurs de Don Pedro ne rafraichissent la souche par un apport d’étalons provenant de différentes branches de la rame Domecq ainsi que quelques sementales de sang Nuñez.

Morphologie : Moins harmonieux en gabarit que son cousin de Juan Pedro Domecq, le toro du Marquis est un animal plutôt bas et corpulent, à la robe majoritairement noire, castaño et colorada avec une prédominance de la nuance salpicada.

Le toro type du Marquis de Domecq possède une ligne dorsale plutôt droite, précédée d’un morillo volumineux et d’une tête fine, supportant elle-même une encornure plus longue que chez le Juan Pedro Domecq et l’on y retrouve nombre d’animaux cornalones.

Comportement : En piste, le toro du Marquis de Domecq rassemble les qualités ordonnées par le toreo moderne, faisant preuve d’une grande noblesse mais aussi, hélas, souvent handicapé par un poids assez lourd et qui joue considérablement sur l’exécution du tiers de piques lors duquel il va falloir économiser les forces de l’animal pour que ce dernier puisse offrir quelques possibilités durant la faena de muleta.

La force est vraiment le gros point faible des animaux de cet encaste, malgré une aptitude à humilier des plus importantes et une charge, longue et noble malheureusement trop souvent réduite en raison d’une faiblesse caractérisée.

Exemple de ganaderias d’encaste Marques de Domecq : Sanchez Ybarguen, Albarreal, Martelilla…

Compétences

Posté le

2 mars 2020

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 13 =


Share This