ENCASTE OSBORNE – CASTE VISTAHERMOSADérivé de Parlade

Lorsque Luis de la Calle, acquiert en 1946 le troupeau de Pedro Domecq provenant de la division entre Juan Pedro Domecq et Nuñez de Villavicienco, la souche Veragua de ces animaux est encore bien présente, ce qui découlera vers une diversité de pelage allant jusqu’au ton très clair (jabonero).

En 1952 c’est Jose Luis Osborne Vasquez qui met la main sur l’élevage de Luis de la Calle. Dès lors plus aucun mélange de sang extérieur ne sera effectué, en somme le fondement de l’encaste Osborne.

Atrevido, toro de Osborne et le maestro Antoñete, le 27 mai 1966 à Madrid (photo El Pais)

A la fin des années 1950, la ganadería Osborne remporte de francs succès et ses toros plaisent aux toreros vedettes, ce qui aujourd’hui n’est plus le cas. Mais une rencontre marque d’une pierre blanche l’histoire de l’élevage aujourd’hui entre les mains de Doña Rosario Osborne Domecq : celle avec le maestro à la mèche de cheveux blanche, Antonio Chenel « Antoñete ».

Le 27 mai 1966, à Las Ventas, le maestro madrilène réalise une faena mémorable devant les caméras de la télévision espagnole, face à Atrevido n°56, un toro blanc d’Osborne qui est resté dans la mémoire de tous les aficionados.

Morphologie : Résurgence du sang vazqueño, les toros d’Osborne arbore u panel de robes très varié : rousses, noires, grises, marron avec une prédominance pour l’ensabanado, tel que le fut le fameux Atrevido.

Le toro d’Osborne trahit ses origines Domecq par un gabarit somme toute assez réduit, la croupe légèrement courbée précédant un morillo plutôt volumineux, ainsi qu’une tête harmonieuse, tout comme ses cornes invariablement dirigées vers le haut.

Contrairement à son cousin Domecq, le toro d’Osborne n’est aujourd’hui que très peu représenté sur l’ensemble de l’échiquier ganadero. Seule la ganadería mère vit encore sur un sang 100% d’origine. La ganaderia de Rocio de la Camara, d’encaste Osborne a aujourd’hui largement rafraichit son élevage par apport de sang Juan Pedro Domecq.

Compétences

Posté le

2 mars 2020

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 5 =


Share This